Fonctionnement oreille Webtone

L’oreille interne: un labyrinthe aux capacités étonnantes.

Lorsque l’on parle d’une oreille, on pense surtout à la partie visible: le pavillon.

Mais l’oreille comporte de nombreuses parties anatomiques qui jouent chacune un rôle physiologique majeur pour bien entendre et bien comprendre.

L’oreille externe capte les sons extérieurs et les concentre dans le conduit auditif, l’oreille moyenne transmet la vibration du tympan via de petits osselets (marteau, enclume et étrier) à l’oreille interne. Enfin l’oreille interne se charge de la conversion de la vibration sonore en influx nerveux transmis au nerf auditif et au cerveau.

Organe de Corti Oreille interne Webtone

Organe de Corti Oreille interne Webtone

Le fonctionnement précis de l’oreille interne et de la cochlée fait encore en réalité l’objet de nombreuses études scientifiques. Ce minuscule organe, chef d’orchestre de notre audition, est capable d’analyser en temps réel la fréquence d’un son (grave, médium, aigu), son intensité (fort, moyen, faible) et son enveloppe temporelle grâce à de petite cellules nommées cellules ciliées.

L’analyse de l’onde sonore par la cochlée représente un enjeux majeur pour l’intelligibilité de la parole, car en cas de distorsion (déformation du signal), l’analyse de notre cerveau sera erroné rendant notre compréhension plus délicate.

Cochlée webtone

Cochlée webtone

A l’intérieur de la cochlée, dans l’organe de Corti, la gestion de la fréquence se fait de manière tonotopique, c’est à dire qu’il existe tout au long de la cochlée des zones qui répondent différemment selon la fréquence. Ainsi la base de la cochlée répond pour des sons aigus alors que l’apex (le bout) s’active lorsque le son est grave.

Pour renseigner la force du son, la cochlée active de plus en plus de neurones à mesure que l’intensité augmente.

Plus d’information?
Contactez nous!

Laisser un commentaire